Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 09:16

 

 

  FYG2

 

Fushigi Yugi Genbu Kaiden... ou l'origine de la légende!

 


FYG4Manga:

 

Toujours en cours de parution, le manga de Yuu WATASE compte 9 tomes, tous sortis en France chez Tonkam.

Pendant deux ans, la mangaka a cessé de publier FYG pour des raisons de santé. Cependant, elle a finalement repris la série et le très attendu chapitre 32 a fini par paraître au Japon dans le magasine Rinka, le 14 Juin 2010!

Plus qu'à attendre qu'il arrive chez nous!

 

 

 

 

 

 

Résumé:

 

Vous connaissez peut-être la série Fushigi Yugi (pour plus d'infos: regarder mon article) où une jeune fille de notre époque, Miaka, se retrouve plongFYG3ée  dans un autre monde après avoir ouvert un mystérieux livre intitulé:Les Écrits des Quatre Dieux. Ce monde est divisé en quatre pays: celui du dieu Suzaku, celui de Byakko, de Genbu et de Seiryû. Miaka apprend qu'elle est la prêtresse de Suzaku, apparue pour sauver le pays d'un grand malheur.  Elle doit donc réunir les Sept Étoiles de Suzaku afin de réaliser ses voeux.

La légende de Genbu est publiée bien des années plus tard par Watase mais elle constitue une sorte de préquelle ( ou d'histoire avant l'histoire si vous préférez) de Fushigi Yugi. Elle retrace l'histoire de la première prêtresse à apparaître dans cet autre univers. Il s'agit de Takiko, la prêtresse de Genbu. Son histoire est brièvement évoquée dans Fushigi Yugi mais Watase aurait déclaré qu'il n'était pas sûre qu'il s'agisse du véritable destin de Takiko, Miaka n'aurait peut-être eu vent que d'une partie de l'histoire de la première prêtresse...

Cependant, il n'est pas nécessaire d'avoir lu Fushigi Yugi pour comprendre la Légende de Genbu, puisque Genbu se déroule bien avant. Mais les lecteurs de la première série reconnaîtront peut-être certains personnages ou références!

 

Laissez-moi vous racontez comment la légende a commencé...

L'histoire de Takiko commence pendant l'ère Taisho, en 1923. La jeune fille vit seule avec sa mère, gravement malade, alors que son père est toujours absent à cause de ses recherches à propos d'un livre qu'il est entrain de traduire: Les Écrits des Quatre Dieux. Lorsque sa mère finit par succomber à sa maladie, Takiko est folle de chagrin et de rage. Elle en veut terriblement à son père de ne rien avoir fait pour sauver sa mère et, dans un accès de colère ,tente de détruire Les Écrits des Quatre Dieux. Mais une lumière jaillit tout à coup du livre et Takiko disparaît sous le regard horrifié de son père.

Elle se retrouve dans un pays mystérieux et, après quelques rencontres plutôt mouvementées, elle apprend qu'elle est la prêtresse de Genbu, attendue depuis bien longtemps. Takiko se retrouve plongée dans de nombreuses aventures et fait la rencontre de personnages tous plus étranges les uns que les autres.

Le voyage de Takiko a commencé!

 

 

Critique:

FYG6

  J'avais adoré le premier Fushigi Yugi, alors quand j'ai découvert que Watase avait fait une préquelle à son histoire, j'ai été vraiment excitée! On aurait pu cependant imaginer que cette nouvelle série n'ait pas été à la hauteur de mes espérances... Et bien, c'est tout le contraire!

 

Je dois même avouer que j'ai une grande préférence pour La Légende de Gembu. Pour moi, Takiko est bien plus attachante de Miaka. C'est une jeune fille très forte, qui a déjà connu de dures souffrances. Elle est beaucoup moins immature que Miaka, surtout parce qu'elle a déjà traversé de rudes épreuves.

J'aime beaucoup le fait qu'elle soit née au début du XXème siècle, ça donne tout de suite une atmosphère très particulière au manga.

La façon dont elle est accueillie dans l'autre univers est aussi très intéressante. Alors que Miaka était attendue comme une élue, les gens craignent la prêtresse de Genbu et font tout pour la détruire. De même, les Sept Étoiles de Genbu se montrent assez réticentes à suivre Takiko. Elles voient leur condition plus comme une malédiction que comme un don.

Leurs identités vont aussi se révéler plutôt surprennantes. Fini le harem de beaux mâles du premier FY, cette fois Watase diversifie les compagnons de la prêtresse!

Mais rassurez-vous, le manga ne manque pas de beaux garçons, juste pour le plaisir des yeux!

On a donc des personnages plutôt diversifiés, avec des motivations pas toujours très pures.

L'histoire en elle-même a un bon rythme, il y a pas mal de bagarres ce qui peut se révéler plutôt agréable, ça évite de trop tomber dans la guimauve!

Les dessins sont aussi géniaux, personnellement, j'aime beaucoup la façon dont le style de Watase a évolué depuis ses débuts. Et apparemment, pendant les deux ans où Genbu n'a pas été publié, son dessin s'est encore transformé.

 

Si vous avez aimé le premier FY, vous allez adorer La légende de Genbu.

Si vous n'aviez jamais entendu parlé de cette histoire avant, foncez : FYG a tout ce que fait les grands shojos manga

 

 

 

 

FYG7

Autre:


Il existe, tout comme le premier Fushigi Yugi, un jeu vidéo sur PS2 de La légende de Genbu. Malheureusement, il n'est pas disponible chez nous!

Le personnage principale n'est pas Takiko mais une jeune file de notre époque, Mariko, transportée dans le monde des Écrits des Quatre Dieux. Elle y recevra l'aide des personnages de la série.

 

Cinq drama CDs et deux romans complètent l'univers de FYG!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En savoir plus

 

Le site le plus détaillé et le plus complet sur l'ensemble des oeuvres de Watase: Sous les Étoiles

http://wataseyuu.free.fr/site/boutons/bann200.jpg

 

 

Vous aimerez aussi...

 

Fushigi Yugi bien sûre!

 

Basara: une héroïne forte et déterminée, une histoire à vous couper le souffle!

Red River,Vision d'Escaflowne, Saver, Ryo, Kanata Kara (From far Away): même principe: une héroïne transportée dans un autre monde/époque pour bouleverser l'histoire.

Harukanaru Toki no Naka de: même principe que les autres avec en plus des références aux Quatre Dieux!

 

Saiunkoku Monogatari: une héroïne indépendante, entourée par des tas de bôgosses dans un cadre historique et magique.

 

Les autres oeuvres de Watase: Ayashi no Ceres plus particulièrement mais aussi Imadoki, Lui ou rien (Zettai Kareshi)

 

FYG10


Repost 0
Published by Aelynah - dans Yuu Watase
commenter cet article
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 19:31


  Cet anime est également l'un de mes préférés. Je n'ai pas lu le manga donc je ne vous dirais rien dessus.

  Manga:

  18 tomes publiés chez Tonkam, les épisodes et les OAV reprennent l'ensemble des mangas.
  Auteur: Yuu Watase







Anime:

Les 2 saisons sont disponibles sur dailymotion mais les OAV sont très durs à trouver. Il y en a certains sur Veoh tv.

Episodes:


52 épisodes (deux saisons de 26 épisodes) diffusés de 1995 à 1996  + 13 OAV qui peuvent être séparés en deux:

- 9 épisodes: Fushigi Yugi: The Mysterious Play: eux-même divisés en deux parties:

.1996:
1: Liens perdus
2: Chagrin éclair

3: Séparation

puis (1997-1998):
1: Accélération de l'enchantement
2: L'enfant du silence
3: Renaissance
4: La flamme de l'amitié
5: Reflet éphémère
6: Être avec toi demain


- 4 épisodes (2001-2002): Fushigi Yugi Eikou Den
1: Le début de la légende
2: La quête du désert
3: La renaissance des sept étoiles
4: L'avènement de Suzaku

Résumé des 2 saisons:

Miaka est une jeune fille de 15 ans, adorant manger et qui prépare ses examens d'entrée au lycée. En se rendant à la Bibliothèque Nationale avec son amie Yui, elle découvre un livre mystérieux: Les Écrits des Quatre Dieux. Ce livre raconte l'histoire d'une jeune fille qui, en rassemblant les Sept Étoiles de Suzaku, parvint à réaliser tous ses voeux. En commençant leur lecture, les deux amies sont transportées dans le monde des Écrits, à Konan, en Chine ancienne. Yuki retourne rapidement dans son monde mais Miaka reste coincée à Konan. Elle apprendra qu'elle est la prêtresse de Suzaku, l'un des Quatre Dieux et que pour rentrer chez elle, elle doit trouver les Sept Etoiles de Suzaku.
La quête de Miaka commence...

Critique:
Alors cet anime, c'est vraiment un coup de coeur! Au début, le chara design m'a un peu rebuté, je n'aimais pas trop la tête des personnages et Miaka m'énervait un peu...
Et puis dès l'instant où les filles entrèrent dans le livre je suis devenue accro! Le rythme de l'histoire est parfait, ni trop rapide ni trop lent: les événements se bousculent sans qu'on puisse s'ennuyer cependant on n'est pas perdu dans l'histoire. Les personnages sont attachants surtout Tamahome et Nuriko qui m'ont fait bien rire. Puis l'histoire s'assombrit avec l'entrée en scène de Nakago et Compagnie et certaines scènes vous scotchent à l'écran. L'intrigue s'étoffe aussi bien à Konan qu'au Japon où certains personnages enquêtent sur les Écrits et l'histoire termine en apothéose.  Les derniers épisodes m'ont réellement bouleversée.
Ce qui est intéressant, c'est le réel effort de psychologie sur les personnages. Les méchants ne sont pas bêtement méchants et certains compagnons de Miaka cachent de lourds secrets.
Bien sûre, tout n'est pas parfait et il y a quelques points noirs. Malgré le travail sur les personnages on peut en trouver certains un peu fades. Les réactions de Miaka sont parfois agaçantes et l'humour tombe quelquefois vraiment mal.
Mais que cela ne vous empêche pas de regarder l'anime. Honnêtement, il vaut vraiment le coup. Plongez vite dans l'univers de Fushigi Yugi!

 Résumé de The Mysterious Play:
(ne pas lire si vous ne voulez pas de spoilers!)

Partie 1:
Les aventures de Miaka et de ses amis sont terminées. La jeune fille et Tamahome vivent heureux au Japon mais Takiko, la prêtresse de Genbu appelle Tamahome au secours. Celui-ci est retransporté dans le livre... mais à la place de Nakago! Parviendra-t-il à comprendre ce qui lui arrive et à retrouver Miaka?

Partie 2:
Tamahome a perdu la mémoire et vit au Japon avec Miaka sous le nom de Taka. Depuis que Les Ecrits des Quatre Dieux ont été cellés, il ne semblent plus y avoir de moyens pour retourner à Konan et les deux jeunes gens mènent une vie normale. Mais les élèves de la classe de Miaka deviennent fous et tentent de la tuer. Taka intervient mais une lumière rouge surgit de nulle part, transportant Miaka et son compagnon dans le Livre. Ils y retrouvent leurs vieux amis et apprennent que Taka peut récupérer les souvenirs de Tamahome en retrouvant des pierres de mémoires gardés par les Etoiles de Suzaku. Cependant, ce n'est pas aussi facile que ça en à l'air...

Critique:
 Autant le dire tout de suite, ne regardez pas les OAV si vous n'avez pas vu la série entière. En effet première partie fait presque directement suite au 52ème épisode, sans explications et si vous débarquez vous serez complètement perdus. La partie 1 est particulièrement "fouillis", les évènements s'enchaînent et on se perd. On se demande à quoi rimme toute cette histoire et si tout s'éclaire plus où moins à la fin j'avoue avoir été un peu déçue par ces trois premiers OAV. Mais tout n'est pas négatif, le chara design est selon moi encore plus agréable que dans la série et la fin du troisième épisode m' a vraiment émue.
Pour la partie 2, je suis bien plus enthousiaste. L'histoire est plus développé puisqu'elle s'étale sur 6 épisodes. De plus, le dernier dure une quarantaine de minutes! Certains passages sont réellement bouleversants et j'ai eu beaucoup de mal à me dire que c'était la fin...
Il va sans dire que je me suis ensuite directement plongée dans Eikou Den!


Résumé d'Eikou Den:
(ne pas lire si vous ne voulez pas de spoilers!)

Cet OAV est adapté d'une suite aux mangas de Fushigi Yugi, écrite par Megumi Nishizaki. Cependant les personnages et l'atmosphère de FY sont très bien respectés.
Miaka et Tamahome vivent heureux au Japon, ils viennent de se marier et Miaka est enceinte. Malheureusement, leur bonheur ne durera pas. Mayo est une jeune lycéenne amoureuse de Tamahome et elle n'accepte pas son mariage. Elle trouve par hasard Les Ecrits des Quatre Dieux et décide de réécrire l'histoire... pour prendre la place de Miaka! L'adolescente et Tamahome sont transportés à Konan et Miaka tombe dans le coma. Pour sauver sa femme ainsi que Konan, qui est en grand danger, Tamahome part à la recherche des autres Etoiles. Mais il devra faire face à des difficultés imprévues...

Critique
Dans cette série d'OAV on découvre un nouveau personnage: Mayo, adolescente que toute personne saine d'esprit qualifierait d'insupportable petit monstre. On grince des dents en la voyant tenter de mettre la main sur Tamahome et on pousse même des hurlements d'indignation. J'étais un peu réticente ne commençant à regarder et cette gamine me tapait vraiment sur les nerfs et puis comme d'habitude la magie s'installe et on est captivé. Mayo est un personnage vraiment "humain" avec tous les défauts que cela inclut. Et, même si ça n'excuse pas ses actes, elle a vraiment connu des moments difficiles. Personnellement, elle m'a fait un peu penser à Sae de Peach Girl! Les difficultés rencontrées par Tamahome lors de sa recherche des autres Étoiles sont parfois tordantes et même si on peut regretter le peu de part que prend Miaka à l'histoire, c'est le coeur gros qu'on dit au revoir à Fushigi Yugi...


Autre:

Pour les fans de Fushigi Yugi, apprenez (si vous ne le savez pas déjà) que Yuu Watase a commencé à écrire l'histoire de Takiko, la prêtresse de Gembu déjà évoquée dans FY.
Fushigi Yugi: La Légende de Genbu , encours de publication (8 tomes parus) chez Tonkam
Alors, j'ai commencé cette série et j'adore! J'en suis au tome 4 et je les dévore. Je ferais sûrement une fiche donc je ne m'étend pas dessus maintenant.
A lire donc!








Un jeu vidéo sur Fushigi Yuugi: La Légende de Genbu est paru au Japon en 2005, il s'intitule kagami no miko
Est également prévu un jeu sur Fushigi Yugi qui sortira en 2008 appelé Suzaku Ibun.
Il n'y pas de sortie prévue en France pour ces jeux.

En savoir plus:

Quelques sites très complets:
Sur FY, uniquement, Miaka no Seishin



Sur l'auteur, Yuu Watase: ici

Il y a peu de sites francophones sur FY et c'est dommage. Si l'envie vous prend d'en faire un, vous avez mon soutient inconditionnel!

L'opening de Fushigi Yugi qui vous présente les différents personnages. Z'aime bien la musique.



Quelle est votre Étoile préférée? Et pourquoi?

Repost 0
Published by Aelynah - dans Yuu Watase
commenter cet article

Présentation

  • : Nuit Sans Lune: Animes et Mangas
  • Nuit Sans Lune: Animes et Mangas
  • : Que faire par une Nuit Sans Lune? Regarder un anime! Pour ceux qui sont fans, ceux qui débarquent et ceux qui veulent tout simplement partager,Nuit sans Lune, ses mangas et ses animes sont là!
  • Contact

Profil

  • Aelynah

Recherche

Archives

Pages